Je ne sais pourquoi
Mon coeur est si triste ;
Un conte des vieux âges
Toujours me r Heine Heinrich

Ajouter un commentaire

Je ne sais pourquoi
Mon coeur est si triste ;
Un conte des vieux âges
Toujours me revient à l’ esprit.

La brise fraîchit, le soir tombe
Et le Rhin coule silencieux.
La cime du mont flamboie
Aux feux du soleil couchant.
Livre des chants, Le Retour (1823-1824)
Citations de Heinrich Heine
Heinrich Heine

Laisser une réponse