Je n’écoute plus rien; et pour jamais adieu… – Pour jamais! Ah! Seigneur, songez vous en vous-même – C Racine Jean

Ajouter un commentaire

Je n’ écoute plus rien; et pour jamais adieu…
Pour jamais! Ah! Seigneur, songez vous en vous-même
Combien ce mot cruel est affreux quand on aime?
Bérénice (1670), IV, 5, Bérénice
Citations de Jean Racine
Jean Racine

Laisser une réponse