Je l’avais déjà entendu dire, et je pouvais désormais en témoigner : en vérité, les murs étroits de Kertész Imre

Je l’avais déjà entendu dire, et je pouvais désormais en témoigner : en vérité, les murs étroits des prisons ne peuvent pas tracer de limite aux ailes de notre imagination.
Etre sans destin (1998)
Citations de Imre Kertész
Imre Kertész

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.