Je l’ai aimée presque immédiatement, sans le savoir, ne m’en étant rendu compte qu’après. Comment en Benoit Pierre

Je l’ai aimée presque immédiatement, sans le savoir, ne m’en étant rendu compte qu’après. Comment en eût-il été autrement, belle comme elle l’était, d’une beauté en quelque sorte désespérante ?
Les Amours mortes (1961)
Citations de Pierre Benoit
Pierre Benoit