J’observais les touristes de Notre-Dame. Tous prenaient des photos, des millions de photos, sans dis Tesson Sylvain

J’observais les touristes de Notre-Dame. Tous prenaient des photos, des millions de photos, sans discontinuer. Pas un ne regardait Paris de son oeil. Ils brandissaient un écran entre le monde et eux. Y avait-il encore la place pour l’éclosion d’un souvenir, d’une pensée ?
Une très légère oscillation (2017)
Citations de Sylvain Tesson
Sylvain Tesson

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

J’observais les touristes de Notre-dame. Tous prenaient des photos, des millions de photos, sans dis Tesson Sylvain

J’observais les touristes de Notre-dame. Tous prenaient des photos, des millions de photos, sans discontinuer. Pas un ne regardait Paris de son oeil. Ils brandissaient un écran entre le monde et eux. Y avait-il encore la place pour l’éclosion d’un souvenir, d’une pensée? Ces gens devaient gober les discours sur la « réalité augmentée » ânonnés par les marchands de gadgets. Ce bluff technologique, comme disait Jacques Ellul, me rendait triste. Il siphonnait la joie de vivre, il asséchait la fantaisie, le mystère de l’homme et sa poésie vive. De quoi avaient ils peurs, ces braves visiteurs, pour s’abriter derrière leurs blindages portatifs ?
Une très légère oscillation (2017)
Citations de Sylvain Tesson
Sylvain Tesson

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.