J’aime bien les Roms. De vrais artistes. Fini les poules. Je me souvenais du cinéaste gitan qui voul Pouy Jean-Bernard

J’aime bien les Roms. De vrais artistes. Fini les poules. Je me souvenais du cinéaste gitan qui voulait , lors du passage à l’an 2000, rendre , en pleins Champs-Élysées, les milliers de poules qu’on les accusait d’avoir volées. Ils vivent maintenant avec leur temps , eux aussi. Ils barbotent de la modernité. Surtout eux. Et puis je les aime parce que, justement , tout le monde s’en méfie. Pur esprit de contradiction.

La récup (2008)
Citations de Jean-Bernard Pouy
Jean-Bernard Pouy