J’ai toujours aimé les fictions de fin du monde, j’en ai lu énormément quand j’avais 20, 30 ans. A m Meyer Deon

J’ai toujours aimé les fictions de fin du monde, j’en ai lu énormément quand j’avais 20, 30 ans. A mesure que je prenais conscience du réchauffement climatique, d’Ebola (…) ou du virus H1N1, je n’ai pu m’empêcher de penser que nous vivions dans un monde où l’apocalypse était possible.
Interview de Deon Meyer, AFP, 19 avril 2020
Citations de Deon Meyer
Deon Meyer