Il y avait dans le monde un langage qui était compris de tous. C’était le langage de l’enthousiasme, Coelho Paulo

Ajouter un commentaire

Il y avait dans le monde un langage qui était compris de tous. C’ était le langage de l’ enthousiasme, des choses que l’ on fait avec amour, avec passion, en vue d’ un résultat que l’ on souhaite obtenir ou en quoi l’ on croit.
L’Alchimiste (1988)
Citations de Paulo Coelho
Paulo Coelho

Laisser une réponse