Il n’y a rien de plus indélicat que de reprocher les services qu’on a rendus. Staël Madame de

2 Commentaires

Il n’ y a rien de plus indélicat que de reprocher les services qu’ on a rendus.
Delphine (1802)
Citations de Madame de Staël
Madame de Staël

2 réponses à “Il n’y a rien de plus indélicat que de reprocher les services qu’on a rendus. Staël Madame de”

  1. thonnard

    Si il n'y a rien de plus indélicat que de reprocher les services rendus c'est dans la logique d'une observation courante selon laquelle l'ingratitude des vilains est coutumière. La condamnation morale de
    l'indélicatesse supposée est sujette à discussion & très subjective.

    Répondre
  2. dicocitations

    Corinne avait beaucoup de gaieté dans l'esprit. Elle apercevait le ridicule avec la sagacité d'une Française, et le peignait avec l'imagination d'une Italienne ; mais elle mêlait à tout un sentiment de bonté : on ne voyait jamais rien en elle de calculé ni d'hostile ; car en toute chose c'est la froideur qui offense, et l'imagination, au contraire, a presque toujours de la bonhomie.

    Corinne ou l'Italie

    Répondre

Laisser une réponse