Il n’y a pas une vertu qui ne soit doublée d’un vice. La littérature engendre bien les libraires. Balzac Honoré de

Il n’y a pas une vertu qui ne soit doublée d’un vice. La littérature engendre bien les libraires.
Illusions perdues (1837-1843)
Citations de Honoré de Balzac
Honoré de Balzac

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.