Il faut avoir la bouche toujours pleine de sucre pour confire les paroles, car alors les ennemis mêm Gracián y Morales Baltasar

Ajouter un commentaire

Il faut avoir la bouche toujours pleine de sucre pour confire les paroles, car alors les ennemis même y prennent goût.
L’Homme de cour (1647)
Citations de Baltasar Gracián y Morales
Baltasar Gracián y Morales

Laisser une réponse