Il existe dans la conversation un je ne sais quoi d’insidieusement doux qui, comme l’ivresse, comme Sénèque

Ajouter un commentaire

Il existe dans la conversation un je ne sais quoi d’ insidieusement doux qui, comme l’ ivresse, comme l’ amour, nous soutire des secrets.
Lettres à Lucilius
Citations de Sénèque
Sénèque

Laisser une réponse