Faire des vers français passait pour un exercice des plus dangereux et eût entraîné l’exclusion. Renan Joseph Ernest

Faire des vers français passait pour un exercice des plus dangereux et eût entraîné l’exclusion.
Souvenirs d’enfance et de jeunesse (1883), I, le Broyeur de Lin
Citations de Ernest Renan
Ernest Renan

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.