Et personne n’a jamais vu un 14 Juillet raté. Sauf le premier, naturellement, en 1789, où tout le mo Gallois Claire

Et personne n’a jamais vu un 14 Juillet raté. Sauf le premier, naturellement, en 1789, où tout le monde s’est égorgé entre soi avec beaucoup de conviction. On a, du même mouvement, rasé la prison d’Etat, cette fameuse Bastille. Au fait, pourquoi ne pas célébrer aussi la fin des prisons pourries avec ce renouveau ?
On n’a jamais vu un 14 Juillet raté
Par Claire GALLOIS — 15 juillet 2000 – Libération

Citations de Claire Gallois
Claire Gallois