Et depuis un an, je me répétais tous les jours que j’aurais préféré mourir avec eux. Mais mon coeur Martin-Lugand Agnès

Et depuis un an, je me répétais tous les jours que j’aurais préféré mourir avec eux. Mais mon coeur battait obstinément. Et me maintenait en vie. Pour mon plus grand malheur.
Les gens heureux lisent et boivent du café (2012)
Citations de Agnès Martin-Lugand
Agnès Martin-Lugand

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.