En général, je déteste les dentistes ; je les tiens pour des créatures foncièrement vénales dont le Houellebecq Michel

Ajouter un commentaire

En général, je déteste les dentistes ; je les tiens pour des créatures foncièrement vénales dont le seul but dans la vie est d’ arracher le plus de dents possible afin de s’ acheter des Mercedes à toit ouvrant.
Extension du domaine de la lutte (1994)
Citations de Michel Houellebecq
Michel Houellebecq

Laisser une réponse