Dans une flache laissée par l’inondation du mois précédent à un sentier assez haut elle me fit remar Rimbaud Arthur

Dans une flache laissée par l’ inondation du mois précédent à un sentier assez haut elle me fit remarquer de très petits poissons.
Illuminations (1873-1875), Ouvriers
Citations de Arthur Rimbaud
Arthur Rimbaud

One Response

  1. dicocitations décembre 21, 2010

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.