Dans les années 1846, il y eut un spectacle qui fit fureur à Paris. C’étaient des femmes nues, vêtue Hugo Victor

Dans les années 1846, il y eut un spectacle qui fit fureur à Paris. C’étaient des femmes nues, vêtues seulement d’un maillot rose et d’une jupe de gaze, exécutant des poses qu’on appelait Tableaux vivants.
Choses vues (1887-1900), II, IV, Les tableaux vivants
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.