Dans le village, il n’y avait plus de vieux. Il y avait en revanche beaucoup d’enfants, très jeunes. Greveillac Paul

Dans le village, il n’y avait plus de vieux. Il y avait en revanche beaucoup d’enfants, très jeunes. La famine avait dévoré la base et le sommet de la pyramide des âges. L’avait rabotée jusqu’à en faire une tige de bilboquet.
Maîtres et esclaves
Citations de Paul Greveillac
Paul Greveillac