Désormais, ce sont les contribuables qui, au nom de la démocratie participative, doivent subventionn Bouvard Philippe

Désormais, ce sont les contribuables qui, au nom de la démocratie participative, doivent subventionner les mouvements politiques. On finira par regretter l’époque où des prospères promoteurs immobiliers crachaient seuls au bassinet.
Mille et une pensées (2005)
Citations de Philippe Bouvard
Philippe Bouvard

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.