Désormais, ce sont les contribuables qui, au nom de la démocratie participative, doivent subventionn Bouvard Philippe

Ajouter un commentaire

Désormais, ce sont les contribuables qui, au nom de la démocratie participative, doivent subventionner les mouvements politiques. On finira par regretter l’ époque où des prospères promoteurs immobiliers crachaient seuls au bassinet.
Mille et une pensées (2005)
Citations de Philippe Bouvard
Philippe Bouvard

Laisser une réponse