Commandant aux valets qui soignent ton ménage, – Epargne-les dans leur emploi: – Pense, quand Caton Denys

Ajouter un commentaire

Commandant aux valets qui soignent ton ménage,
Epargne-les dans leur emploi:
Pense, quand tu les vois gémir dans l’ esclavage,
Qu’ ils sont tes serviteurs, mais hommes comme toi.
Distiques de Caton, Livre quatrième, XLIV
Citations de Denys Caton
Denys Caton

Laisser une réponse