Chez les romantiques, l’expression embrasse plus de pensées qu’elle n’en peut étreindre. De là son c Ackermann Louise

Chez les romantiques, l’expression embrasse plus de pensées qu’elle n’en peut étreindre. De là son caractère vague et incomplet.

Pensées d’une solitaire (1903)
Citations de Louise Ackermann
Louise Ackermann

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.