Ceux qui l’ont condamné à la servitude dès le ventre de sa mère, ne pouvant lui ôter la rêverie, lui Sand Aurore Dupin, baronne Dudevant, dite George

Ajouter un commentaire

Ceux qui l’ ont condamné à la servitude dès le ventre de sa mère, ne pouvant lui ôter la rêverie, lui ont ôter la réflexion.
La Mare au diable (1846)
Citations de Aurore Dupin, baronne Dudevant, dite George Sand
Aurore Dupin, baronne Dudevant, dite George Sand

Laisser une réponse