Ce que les morts laissent aux vivants, c’est certes un chagrin inconsolable, mais aussi un surcroît Musso Guillaume

Ce que les morts laissent aux vivants, c’est certes un chagrin inconsolable, mais aussi un surcroît de devoir de vivre, d’accomplir la part de vie dont les morts ont dû apparemment se séparer, mais qui reste intacte.
L’Appel de l’ange (2011)
Citations de Guillaume Musso
Guillaume Musso

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.