Car j’étais riche, sinon d’argent, du moins d’heures ensoleillées comme de jours d’été, et les dépen Thoreau Henry David

Ajouter un commentaire

Car j’ étais riche, sinon d’ argent, du moins d’ heures ensoleillées comme de jours d’ été, et les dépensais sans compter.
Walden ou la vie dans les bois (1854)
Citations de Henry David Thoreau
Henry David Thoreau

Laisser une réponse