C’est toujours un mystère ce que l’on retient des livres. C’est pour ça qu’il faut relire régulièrem Seigle Jean-Luc

Ajouter un commentaire

C’est toujours un mystère ce que l’on retient des livres. C’est pour ça qu’il faut relire régulièrement ceux qu’on a aimés.
En vieillissant les hommes pleurent (2012)
Citations de Jean-Luc Seigle
Jean-Luc Seigle

Laisser une réponse