Aimer, c’est ne pas savoir. Misère et grandeur de l’homme: qu’on ne sache pas ce qu’on aime dans ce Jouhandeau Marcel

Ajouter un commentaire

Aimer, c’ est ne pas savoir. Misère et grandeur de l’ homme: qu’ on ne sache pas ce qu’ on aime dans ce qu’ on aime.
Algèbre des valeurs morales (1935)
Citations de Marcel Jouhandeau
Marcel Jouhandeau

Laisser une réponse