Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde. Césaire Aimé

1 Commentaire

Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde.
Discours sur le Colonialisme (1950)
Citations de Aimé Césaire
Aimé Césaire

Une réponse à “Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde. Césaire Aimé”

  1. dicocitations

    DEMAIN
    Je suppose que le monde soit une forêt. Bon !
    Il y a des baobabs, du chêne vif, des sapins noirs, du noyer
    blanc ;
    je veux qu’ils poussent tous, bien fermes et drus,
    différents de bois, de port, de couleur,
    mais pareillement pleins de sève et sans que l’un empiète
    sur l’autre,
    différents à leur base
    mais oh !
    que leurs têtes se rejoignent oui très haut dans l’éther
    égal à ne former pour tous
    qu’un seul toit
    je dis l’unique toit tutélaire…

    AIMÉ CÉSAIRE (1913-2008)
    Aimé Césaire est né le 26 juin 1913 en Martinique. Il vient suivre ses études secondaires à Paris où il rencontre de
    jeunes étudiants africains au contact desquels il découvre une part refoulée de l’identité martiniquaise, la composante
    africaine. En 1935, il fonde le journal L’Etudiant noir dans les pages duquel il expose le concept de « négritude ». Il
    passe l’agrégation de lettres et rentre enseigner en Martinique. Très vite, il est happé par la politique et devient maire
    de Fort-de-France et député de la Martinique. Il occupera la première fonction pendant cinquante-six ans et la seconde
    pendant quarante-huit ans. Son oeuvre littéraire comporte plusieurs recueils de poésie, des essais et des pièces de
    théâtre. Il est également le cofondateur de la revue Présence africaine.

    Répondre

Laisser une réponse