Vous verrez dans mon discours un petit mot de correction fraternelle pour ce gentilhomme qui était p Alembert Jean le Rond d’

Ajouter un commentaire

Vous verrez dans mon discours un petit mot de correction fraternelle pour ce gentilhomme qui était présent, et qui, à ce que je crois, l’ aura sentie, car je ne gâte pas ces messieurs.
Lettre à Voltaire, 2 janvier 1769
Citations de Jean le Rond d’ Alembert
Jean le Rond d’ Alembert

Laisser une réponse