Vous sentez, mon cher maître, tout ce qu’il y a d’insidieux dans ce projet. Alembert Jean le Rond d’

Vous sentez, mon cher maître, tout ce qu’il y a d’insidieux dans ce projet.
Lettre à Voltaire, 16 février 1774
Citations de Jean le Rond d’Alembert
Jean le Rond d’Alembert

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.