Vous savez, j’en ai encore le coeur gros, qu’on se soit quitté pour des foutaises. Zola Emile

1 Commentaire

Vous savez, j’ en ai encore le coeur gros, qu’ on se soit quitté pour des foutaises.
La Terre (1887)
Citations de Emile Zola
Emile Zola

Une réponse à “Vous savez, j’en ai encore le coeur gros, qu’on se soit quitté pour des foutaises. Zola Emile”

  1. dicocitations

    […] elle en avait beaucoup rabattu sur ce vieux truc rabâché de l'amour. L'amour vous donnait des ailes pour vous scier les jambes, ça ne valait donc pas trop le coup. […] En gros, avec l'amour, si vous n'aimiez pas quelqu'un, il restait, et si vous aimiez quelqu'un, il s'en allait. Un système simple, sans surprise, qui engendrait immanquablement un grand ennui ou une catastrophe. Tout cela pour vingt jours d'émerveillement, non, ça ne valait pas le coup. L'amour qui dure, l'amour qui fonde, l'amour qui fortifie, anoblit, sanctifie, épure et répare, enfin tout ce qu'on s'imagine sur l'amour avant d'avoir vraiment essayé de se servir du truc, c'était une foutaise.

    L'homme à l'envers, Fred Vargas
    ( p.53, J'ai Lu Policier )
    My recent post La citation d’amour du 17-03-2011

    Répondre

Laisser une réponse