Vous rencontrerez bien encore des malheureux dans notre canton, j’en vois certes beaucoup trop; mais Balzac Honoré de

Vous rencontrerez bien encore des malheureux dans notre canton, j’en vois certes beaucoup trop; mais personne n’y mendie, il s’y trouve de l’ouvrage pour tout le monde.
Le Médecin de campagne (1833)
Citations de Honoré de Balzac
Honoré de Balzac

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.