– Vous n’êtes pas payé pour flemmarder. – – – Je ne flemmarde pas, Monsieur, je reprends le s Vian Boris

Ajouter un commentaire

– Vous n’ êtes pas payé pour flemmarder.

– Je ne flemmarde pas, Monsieur, je reprends le souffle.
L’Automne à Pékin (1947)
Citations de Boris Vian
Boris Vian

Laisser une réponse