Vous autres, vous vivez, mais moi qui n’ai ni commencement ni fin, je suis, simplement. Aymé Marcel

Ajouter un commentaire

Vous autres, vous vivez, mais moi qui n’ ai ni commencement ni fin, je suis, simplement.
La Vouivre (1942)
Citations de Marcel Aymé
Marcel Aymé

Laisser une réponse