Voilà Hector à cheval sur son dada, dit-il. Au chapitre des jeunes filles, il est inépuisable. Prévost Marcel

Ajouter un commentaire

Voilà Hector à cheval sur son dada, dit-il. Au chapitre des jeunes filles, il est inépuisable.
Les Demi-Vierges (1894)
Citations de Marcel Prévost
Marcel Prévost

Laisser une réponse