Une perche qui, goulue comme toutes ses pareilles, avait avalé l’hameçon jusqu’au ventre. Renard Jules

Ajouter un commentaire

Une perche qui, goulue comme toutes ses pareilles, avait avalé l’ hameçon jusqu’ au ventre.
Histoires naturelles
Citations de Jules Renard
Jules Renard

Laisser une réponse