Une énorme réserve d’amour me gonflait; parfois elle affluait du fond de ma chair et dévergondait me Gide André

Une énorme réserve d’amour me gonflait; parfois elle affluait du fond de ma chair et dévergondait mes pensées.
L’Immoraliste (1902)
Citations de André Gide
André Gide

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.