Une femme, si aimante fut-elle, ne pardonnera jamais à son compagnon de la voir vieillir. Elle est f Cloutier Eugène

Ajouter un commentaire

Une femme, si aimante fut-elle, ne pardonnera jamais à son compagnon de la voir vieillir. Elle est fatalement vouée à l’ aigreur et à la haine.
Croisières (1963)
Citations de Eugène Cloutier
Eugène Cloutier

Laisser une réponse