Une femme c’est une porte qui s’ouvre sur l’inconnu – Une femme cela vous envahit comme chante un Aragon Louis

1 Commentaire

Une femme c’ est une porte qui s’ ouvre sur l’ inconnu
Une femme cela vous envahit comme chante une source
Une femme toujours c’ est comme le triomphe des pieds nus
L’ éclair qu’ on rejoint à la course.
Le Roman inachevé (1956), Un amour qui commence est le pays d’au-delà le miroir
Citations de Louis Aragon
Louis Aragon

Une réponse à “Une femme c’est une porte qui s’ouvre sur l’inconnu – Une femme cela vous envahit comme chante un Aragon Louis”

  1. Cochonfucius

    Un rêve avec ses jolis pieds sur terre.

    Répondre

Répondre à Cochonfucius

Cliquez ici pour annuler la réponse.