Une duègne, affreuse compagnonne – Dont la barbe fleurit et dont le nez trognonne. Hugo Victor

Une duègne, affreuse compagnonne – Dont la barbe fleurit et dont le nez trognonne.
Ruy Blas (1838), IV, 7, Don César
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.