Une douce joie ravit mon âme à la pensée que le tronc du glorieux arbre de ma patrie n’est pas nourr Conscience Hendrik

Une douce joie ravit mon âme à la pensée que le tronc du glorieux arbre de ma patrie n’ est pas nourri, puisque j’ en retrouve ici la racine si saine et puissante.
Les Veillées flamandes (1868), Une erreur judiciaire
Citations de Hendrik Conscience
Hendrik Conscience

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.