Une barbe de plusieurs jours dévorait les joues jusqu’aux pommettes. Mauriac François

Une barbe de plusieurs jours dévorait les joues jusqu’aux pommettes.
La Pharisienne (1941)
Citations de François Mauriac
François Mauriac

À lire aussi  Avec les rêves aussi on peut faire des confitures. Il suffit d'ajouter des fruits et du sucre. Lec Stanislaw Jerzy