Un trop juste dépit contre moi vous anime, et tout ce grand courroux qu’ici vous étalez ne me fait e Molière Jean-Baptiste Poquelin, dit

Un trop juste dépit contre moi vous anime, et tout ce grand courroux qu’ici vous étalez ne me fait endurer qu’un tourment légitime.
Amphitryon (1668), II, 6, Jupiter
Citations de Molière
Molière

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.