Un sonnet sans défauts vaut seul un long poème. Boileau-Despréaux Nicolas