Un soir, dans ma grosse berline de chanteur, j’ ai posé ma main sur la sienne. Elle l’ a retirée en Dave Wouter Otto Levenbach, dit

Un soir, dans ma grosse berline de chanteur, j’ai posé ma main sur la sienne. Elle l’a retirée en me disant doucement : Dave, vraiment, je t’aime beaucoup mais les hommes, je les aime jeunes et je les aime noirs… Fin de l’histoire d’amour.
J’ irais bien refaire un tour (2012)
Citations de Wouter Otto Levenbach, dit Dave
Wouter Otto Levenbach, dit Dave

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.