Un mystique ne rit pas. Un être triste est, de bonne foi, injuste envers Molière, comme un malade se Stendhal Henri Beyle, dit

Un mystique ne rit pas. Un être triste est, de bonne foi, injuste envers Molière, comme un malade se dégoûte des aliments les plus sains.
Journal, 13 août 1816
Citations de Henri Beyle, dit Stendhal
Henri Beyle, dit Stendhal

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.