Un ministre est excusable du mal qu’il fait, lorsque le gouvernail de l’état est forcé dans sa main Voltaire François Marie Arouet, dit

Un ministre est excusable du mal qu’il fait, lorsque le gouvernail de l’état est forcé dans sa main par les tempêtes; mais, dans le calme, il est coupable de tout le bien qu’il ne fait pas.
Le siècle de Louis XIV (1739)
Citations de Voltaire
Voltaire

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.