Un mari fort amoureux, – Fort amoureux de sa femme, – Bien qu’il fût jouissant, se croyait mal La Fontaine Jean de

Ajouter un commentaire

Un mari fort amoureux,
Fort amoureux de sa femme,
Bien qu’ il fût jouissant, se croyait malheureux.
Fables (1668 à 1694), Livre neuvième, XV, Le Mari, la Femme, et le Voleur
Citations de Jean de La Fontaine
Jean de La Fontaine

Laisser une réponse