Un instant, j’ai pensé à ces phrases fantômes, ces réparties féroces, ces milliers de répliques jama Tong Cuong Valérie

Un instant, j’ai pensé à ces phrases fantômes, ces réparties féroces, ces milliers de répliques jamais envoyées, demeurées suspendues, invisibles, ces griffes fières, jamais sorties de mon corps.
Providence (2008)
Citations de Valérie Tong Cuong
Valérie Tong Cuong

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.