Un instant, j’ai pensé à ces phrases fantômes, ces réparties féroces, ces milliers de répliques jama Tong Cuong Valérie

Ajouter un commentaire

Un instant, j’ai pensé à ces phrases fantômes, ces réparties féroces, ces milliers de répliques jamais envoyées, demeurées suspendues, invisibles, ces griffes fières, jamais sorties de mon corps.
Providence (2008)
Citations de Valérie Tong Cuong
Valérie Tong Cuong

Laisser une réponse