Un homme qui serait en peine de connaître s’il change, s’il commence à vieillir, peut consulter les La Bruyère Jean de

Un homme qui serait en peine de connaître s’il change, s’il commence à vieillir, peut consulter les yeux d’une jeune femme qu’il aborde, et le ton dont elle lui parle: il apprendra ce qu’il craint de savoir. Rude école.
Les Caractères (1696), III, 64
Citations de Jean de La Bruyère
Jean de La Bruyère